Mario Tessier, José Gaudet et Louis-David Morasse tiennent parole pour la cause : distribution de petits gâteaux aux carottes Cultiver l’Espoir

 

MONTRÉAL, LE 28 MAI 2019 – Déjà, en 2017, un sac de deux livres de carottes biologiques du programme Cultiver l’Espoir du Regroupement Partage avait battu un record en étant vendu à l’encan de sa soirée-bénéfice annuelle pour

2 200 $. Ce sac s’accompagnait d’un service hors du commun : Sonia Vachon a fait des gâteaux aux carottes, qui ont été livrés par Rémi-Pierre Paquin et le porte-parole du programme Cultiver l’Espoir, Louis-David Morasse, aux heureux acheteurs.  (lien vers Facebook live)

Ces derniers ayant promis de récidiver le service cette année, les enchères se sont enflammées lors de la soirée-bénéfice annuelle de l’organisme, en octobre 2018, et le concessionnaire automobile Groupe Leclair, bien engagé pour des causes communautaires, a offert 5 000 $ pour les précieuses carottes, si José Gaudet et Mario Tessier accompagnaient Louis-David Morasse lors de la livraison des gâteaux.  (lien vers Facebook live)

Le marché s’est conclu, et la livraison/dégustation a eu lieu le 28 mai à 10 h, au concessionnaire Subaru Rive-Nord, 4530 rue Ambroise-Lafortune, Boisbriand, en compagnie des stars, des employés et des clients du Groupe Leclair.

« Nous sommes les animateurs de la Soirée des célébrités du Regroupement Partage depuis plus de 15 ans, car la cause de la sécurité alimentaire est cruciale, et l’organisme fait un travail formidable. Chaque année, nous déployons tous nos talent d’humoristes pour faire lever les enchères lors de l’encan, afin que les gens soient généreux et que la cause en bénéficie. Nous n’avons donc pas hésité à nous proposer pour la livraison des gâteaux aux carottes cette année, si cela pouvait attiser la générosité dans la salle ! Et disons qu’on pense qu’à 5 000 $ pour des carottes, on a bien rempli notre mandat ! », expliquent José Gaudet et Mario Tessier.

Le programme Cultiver l’Espoir et sa campagne grand public Adoptez un plant de carottes peuvent également compter sur un porte-parole apprécié des Québécois : le comédien Louis-David Morasse.

« Lors de la soirée-bénéfice annuelle du Regroupement Partage, j’ai vraiment eu un coup de cœur pour le programme Cultiver l’Espoir du Regroupement Partage, dans lequel des terres sous-exploitées, mises à la disposition par la Ville de Montréal, servent à nourrir les gens dans le besoin avec des légumes d’ici, biologiques. Je suis devenu le fier porte-parole du programme suivant cet événement. L’organisme offre une façon simple et intéressante de se nourrir localement, tout en soutenant une cause capitale. Il est impensable de ne pouvoir nourrir notre monde, avec le niveau de richesse du Canada », explique Louis-David Morasse.

Avec cet appui corporatif, en étant également disponibles chez Metro et Super C à l’automne, les carottes Cultiver l’Espoir pourront donc nourrir plus de Montréalais dans le besoin.

À propos du Regroupement Partage

Depuis sa création, il y a 20 ans, le Regroupement a remis pour une valeur de 14 millions de dollars en denrées et produits d’hygiène personnelle à près de 500 000 Montréalais dans le besoin. Les Magasins-Partage aident annuellement environ 25 000 personnes dans une vingtaine de quartiers montréalais à la rentrée scolaire et à Noël.

 

À propos de Cultiver l’Espoir

Suivant ses premières récoltes en 2015, Cultiver l’Espoir du Regroupement Partage sera à terme le plus important projet d’agriculture urbaine biologique au Canada. C’est un projet multiacteurs et multisecteurs d’économie circulaire, dans lequel des terres inexploitées prêtées par la Ville de Montréal sont revalorisées en partie par des jeunes en réinsertion sociale, avec un extrant qui bénéficie annuellement à environ 45 000 familles défavorisées, et à tous les Québécois qui peuvent acheter des carottes biologiques.

En 2018, des jeunes en réinsertion sociale encadrés par le personnel de D3-Pierres, ont participé à différentes étapes de production des 108 tonnes récoltées : 55 % sont allées aux banques alimentaires partenaires Jeunesse au Soleil, Moisson Montréal et Mission Bon Accueil, pour permettre aux Montréalais démunis d’avoir accès à des légumes frais et locaux. Pour la pérennité et l’autofinancement du projet, 45 % des récoltes sont vendues majoritairement chez Metro/Super C, permettant à tous les Québécois d’en bénéficier.

Grâce au partenariat avec l’entreprise agricole en réinsertion sociale D-3 Pierres, des jeunes en difficulté apprennent le métier du travail agricole, leur permettant éventuellement de réintégrer le monde du travail. Les centaines de tonnes de produits biologiques qui en résultent améliorent la qualité de l’alimentation de la population montréalaise en général, et des familles des milieux défavorisés en particulier. Et le projet ne cesse de prendre de l’ampleur : on prévoit une récolte de plus de 450 tonnes d’ici 2023.

À propos de la campagne Adoptez un plant de carottes

Le grand public est invité à contribuer au programme Cultiver L’Espoir en faisant l’adoption symbolique d’un plant de carottes, alors que les entreprises sont invitées à adopter un rang de carottes. En échange de leur don, une panoplie de surprises sera remise aux donateurs, en plus évidemment d’un reçu de charité. Par exemple, pour un don de 50 $, le donateur recevra en cadeau un sac de semis des carottes biologiques, lui permettant, lui aussi, de faire pousser des carottes et de Cultiver l’Espoir.

— 30 —

 

Pour plus d’information sur Cultiver l’Espoir, consultez le

http://regroupementpartage.ca/cultiver-lespoir/


Pour plus d’information sur la campagne Adoptez un plant de carottes, consultez le
https://adoptezunplantdecarottes.com/

Pour toutes questions ou demandes d’entrevues, veuillez communiquer avec :

Karine Casault
communications@karinecasault.com
514.924.3391